Autonomie

Financement d'un hébergement Résidence Autonomie

Lorsqu’une personne est accueillie en Résidence Autonomie, ex- foyer logement, un paiement va lui être demandé. Pour faire face à ces dépenses, certaines aides peuvent être sollicitées.
Le coût de l’hébergement est souvent source de questionnement pour la personne âgée et son entourage.
Il est donc important de repérer comment fonctionne la tarification et quel est le reste à charge pour la personne.
 

La facture comprend plusieurs parties, qui se cumulent :

1/ L’équivalent du loyer :

Les résidences autonomie ont une vocation sociale. Le coût des loyers est donc modéré.

2/ Les charges locatives (ou récupérables) : entretien parties communes, ascenseur, taxe ordures ménagères, eau,…

3/ Les prestations minimales obligatoirement proposées et librement choisies par le résident (dans le cadre du contrat de séjour): la mise à disposition d’une téléassistance, la possibilité de prendre un repas par jour ou de bénéficier d'un portage de repas, entretien des locaux collectifs, accès à une offre d’actions collectives et individuelles de prévention de la perte d’autonomie, accès à une service de blanchisserie...

4/ Les prestations facultatives, peuvent être proposées en option : prestations de coiffure ou de pédicure… Elles doivent être facturées séparément

Il est possible de bénéficier, sous certaines conditions, de 3 aides financières :

1/ L’Aide au logement, versée par la CAF ou la MSA, en fonction de la caisse de retraite principale de la personne.

Elément important : « Lorsque toutes les conditions sont remplies, l’aide au logement est versée dès le mois suivant. Aussi, dès l’entrée dans les lieux, ne tardez surtout pas à faire votre demande. » Source : caf.fr

Le montant de cette aide varie en fonction de nombreux critères, notamment le loyer, les ressources de la personne, la détention d’une Carte Mobilité Inclusion Invalidité.

2/ L’Allocation Personnalisée d’Autonomie à domicile, versée par le conseil départemental (en savoir plus)

3/ L’Aide Sociale à l’Hébergement, versée par le conseil départemental

Ces 3 aides peuvent se cumuler.

4/ Réduction d’impôt : D’autre part, si les résidents sont imposables sur le revenu, une réduction d’impôts peut s’appliquer dans certaines conditions.

= > https://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr/vivre-dans-un-ehpad/aides-financieres-en-ehpad/la-reduction-dimpot-en-etablissement-dhebergement

Les simulateurs à votre disposition :

Le montant de l’allocation logement peut être évalué sur les sites de la CAF et de la MSA :