Autonomie

L' Assurance Vieillesse du Parent au Foyer

L’assurance Vieillesse du parent au foyer vous permet de valider des trimestres pour votre retraite si vous avez cessé ou réduit votre activité professionnelle.

Avoir un lien de parenté ou d’affiliation avec la personne aidée. Cela peut être :

  • Le conjoint, un concubin
  • Un ascendant : parent ou grand parent
  • un collatéral : frère, sœur, oncle, tante, cousin, cousine…

Avoir cessé ou réduit son activité professionnelle.

Ne pas disposer de ressources supérieures à un certain plafond, cette condition est étudiée par la Caisse d’Allocations Familiales ou la Mutualité Sociale Agricole.

  • Présenter un taux d’incapacité d’au moins 80%, reconnu par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées et nécessiter votre assistance ou votre présence du fait de son handicap ou de sa perte d’autonomie.
  • Vivre au même domicile que vous.

La demande s’effectue par le dossier MDPH au nom de la personne aidée. Le certificat médical doit préciser quels sont les besoins en assistance.

Vous devez :

  • Renseigner  votre identité en tant qu’aidant dans le feuillet F et cocher dans la partie F2 « être affilié gratuitement à l’assurance vieillesse ».

- Joindre les documents :

  • justifiant de la réduction ou de la cessation d’activité professionnelle.
  • justifiant que vous vivez à la même adresse.

Suite à la réception de l’avis de la CDPAH vous désignant comme aidant familial, vous devrez joindre ce formulaire à la demande d’affiliation à l’assurance vieillesse d’un aidant familial.

Vous bénéficierez d’une majoration de durée d’assurance retraite :

  • d’un trimestre pour 30 mois de prise en charge,
  • d’un maximum de 8 trimestres pris en charge,
  • d’une ouverture au droit retraite à taux plein dès 65 ans,
  • Cette majoration n’est pas prise en compte pour le calcul de la surcôte.

Bon à savoir

Si vous bénéficiez d’un congé du proche aidant, vous êtes obligatoirement affilié à l’AVPF, sous réserve de pas disposer de ressources supérieures à un certain plafond, cette condition est étudiée par la Caisse d’Allocations Familiales ou la Mutualité Sociale Agricole.

Le formulaire de demande d’affiliation est à transmettre auprès de votre CAF ou de votre MSA en joignant l’attestation de votre employeur indiquant les dates de congés.

Il n’est donc pas nécessaire de remplir un dossier MDPH.

La durée du congé du proche aidant ne peut excéder un an sur l’ensemble de votre carrière.

En savoir plus...